Christopher Blenkinsop

joue du ukulélé, du bouzouki et chante. Né à Manille, il s’est rendu éternel en marquant de son empreinte de pied, bébé, son certificat de naissance philippin, avant que sa famille déménage en Indonésie. Fils d’une Anglaise et d’un Allemand, il donne, depuis le début, tête et contour au groupe.